Gary OLDMAN
 Acteur et réalisateur britannique
Gary Oldman est surtout connu pour ses rôles de sadiques et ses nombreuses transformations. Derrière cette personnalité fantasque, addicte selon ses dires à l’alcool, il y a un véritable artiste capable d’incarner tout l’imaginaire des personnages de bande dessinée ou de la littérature aussi bien qu’un personnage réel comme Sid Vicious ou Oswald.
Gary Oldman est né le 21 mars 1958 à Londres, en Angleterre. C’est le fils de Kathleen Cheriton, une femme au foyer, et Leonard Bertram Oldman, un soudeur. Sa sœur Maureen Laila Oldman prendra le nom d’actrice Laila Morse et sera présente notamment dans sa réalisation Ne pas avaler.
Débuts au théâtre
Gary Oldman obtient une bourse pour le Rose Bruford Drama College de Grande-Bretagne, à Sidcup dans le Kent, où il a obtenu un baccalauréat en arts de la scène en 1979. Il étudie ensuite au Théâtre de la jeunesse de Greenwich jeunes et apparaît dans un certain nombre de pièces de théâtre tout au long des années 80. En 1985, il remporte de nombreux prix grâce au Mariage du Pape. Il tourne son premier film Remembrance en 1982 et deux ans plus tard, se blesse en tournant une scène de Meantime avec Tim Roth qui jette une boutielle qui tombe en dessous de son œil droit. L’acteur en conservera la cicatrice. Il obtient en 1986 son premier rôle le plus mémorable, celui du leader punk des Sex Pistols Sid Vicious dans le biopic Sid & Nancy. Il enchaîne avec le rôle du dramaturge Joe Orton dans Prick Up Your Ears de Stephen Frears.
Un acteur polymorphe
S’il change systématiquement d’apparence et de visage, il utilise aussi une voix et un accent différents dans presque tous ses films. Pour Henry et June en 1990, il est crédité au générique sous le nom de Maurice Escargot. Dans les années 1990, Oldman incarne une série de méchants emblématiques du monde réel et de la fiction, y compris Lee Harvey Oswald dans JFK (il reprendra le rôle dans Frontline en 1993), Dracula dans l’adaptation baroque de Francis Ford Coppola, Drexl Spivey dans True Romance de Tony Scott, Stansfield dans Léon puis Jean-Baptiste Emanuel Zorg dans Le cinquième élément, tous deux de Luc Besson et Ivan Korshunov dans Air Force One face au président Harrison Ford. Gary Oldman est très attiré par la musique et cette seconde passion le poursuit dans sa carrière cinéma lorsqu’il incarne Sid Vicious ou Ludwig von Beethoven dans Ludwig van B., qu’il réalise des clips pour le groupe hip-hop Chutzpah ou qu’il chante en duo avec David Bowie You’ve been around sur l’album The Sacred Squall of now en 1995.
Des psychopathes et des sadiques
En 1997, Gary Oldman passe à la réalisation avec Ne pas avaler, vaguement inspiré de sa propre vie quand il grandit à Londres. Le film fait l’ouverture du Festival de Cannes la même année, et permet à Kathy Burke de remporter le prix de la meilleure interprète féminine. S’il a passé une grande partie de sa carrière à jouer des personnages psychotiques et sadiques, il modifie son image à l’écran en jouant des personnages plus sympathiques comme Sirius Black dans quatre aventures d’Harry Potter et Jim Gordon dans la trilogie Batman réalisée par Christopher Nolan. En 2011, Oldman incarne le maître de l’espionnage George Smiley dans La taupe adapté du roman de John le Carré qui marque sa première nomination aux Oscars. Il joue un des humains dans La planète des singes: l’affrontement. Il est un impressionant Winston Churchill dans Les Heures sombres de Joe White pour lequel il obtient enfin l'Oscar du meilleur acteur.
Cinq mariages
Gary Oldman a été marié quatre fois et père de trois enfants. Marié à Lesley Manville de 1987 à 1990, il a un fils Alfie né en 1988. Il épouse Uma Thurman le 1er octobre 1990 mais le couple divorce le 30 avril 1992. Deux enfants Gulliver Flynn en 1997 et Charlie John en 1999 verront le jour de son union avec Donya Fiorentino de 1997 à 2001. Depuis le 31 décembre 2008, Gary Oldman est marié à Alexandra Edenborough mais le divorce est prononcé en 2015. Il se marie une cinquième fois avec Gisèle Schmidt en août 2017.


FILMOGRAPHIE :

Avec Alexandra Edenborough
1982 : Remembrance (Remembrance) de Colin Gregg
1984 : Meantime (Meantime) de Mike Leigh
1984 : Morgan’s Boy de John Gorrie (tv)
1986 : Sid et Nancy (Sid and Nancy) de Alex Cox
1987 : Prick Up Your Ears (Prick Up Your Ears) de Stephen Frears
1988 : Track 29 (Track 29) de Nicolas Roeg
1988 : La Loi criminelle (Criminal Law) de Martin Campbell
1988 : We Think the World of You de Colin Gregg
1989 : La Firme (The Firm) d’Alan Clarke (tv)
1989 : Chattahoochee (Chattahoochee) de Mick Jackson
1990 : Rosencrantz et Guildenstern sont morts (R and G are dead) de Tom Stoppard
1990 : Henry et June (Henry and June) de Philip Kaufman
1990 : Les Anges de la nuit (State of Grace) de Phil Joanou
1991 : JFK (JFK) de Oliver Stone
1991 : Heading Home de David Hare (tv)
1992 : Dracula (Bram Stoker's Dracula) de Francis Ford Coppola
1993 : True Romance (True Romance) de Tony Scott
1993 : Romeo Is Bleeding (Romeo is bleeding) de Peter Medak
1994 : Léon de Luc Besson
1994 : Ludwig van B (Immortal Beloved) de Bernard Rose
1995 : Meurtre à Alcatraz (Murder in the First) de Marc Rocco
1995 : Les Amants du nouveau monde (The Scarlet Letter) de Roland Joffé
1996 : Basquiat (Basquiat) de Julian Schnabel
1997 : Air Force One (Air Force One) de Wolfgang Petersen
1997 : Le Cinquième Élément (The Fifth Element) de Luc Besson
1998 : Perdus dans l'espace (Lost in Space) de Stephen Hopkins
1999 : Jésus (Jesus) de Roger Young (tv)
2000 : Manipulations (The Contender) de Rod Lurie
2001 : Hannibal (Hannibal) de Ridley Scott
2001 : Un bébé sur les bras (Nobody's Baby) de David Seltzer
2002 : Interstate 60 (Interstate 60) de Bob Gale
2003 : Tiny Tiptoes (Tiptoes) de Matthew Bright
2003 : Péché immortel (Sin) de Michael Stevens
2004 : Dead Fish (Death Fish) de Charley Stadler
2004 : Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban (HP and the Prisoner of Azkaban) d’A. Cuarón
2005 : Batman Begins (Batman begins) de Christopher Nolan
2005 : Harry Potter et la Coupe de feu (HP and the Gobelet of Fire) de Mike Newell
2006 : The Backwoods (Bosque de sombras) de Koldo Serra
2007 : Harry Potter et l'Ordre du Phénix (HP and the Order of the Phoenix) de D. Yates
2008 : The Dark Knight : Le Chevalier noir (The Dark Knight) de Christopher Nolan
2009 : Unborn L'Entité (The Unborn) de David S. Goyer
2009 : Le Drôle de Noël de Scrooge (A Christmas Carol) de Robert Zemeckis
2009 : Rain Fall (Rein fôru: Ame no kiba) de Max Mannix
2010 : Le Livre d’Eli (The Book of Eli) de Albert et Allen Hughes
2011 : Le Chaperon rouge (Red Riding Hood) de Catherine Hardwicke
2011 : Harry Potter et les Reliques de la Mort (HP and the Deathly Hallows) de David Yates
2011 : La Taupe (Tinker, Tailor, Soldier, Spy) de Tomas Alfredson
2012 : Guns, Girls and Gambling de Michael Winnick
2012 : The Dark Knight Rises (The Dark Knight Rises) de Christopher Nolan
2012 : Des hommes sans loi (Lawless) de John Hillcoat
2013 : Paranoia (Paranoia) de Robert Luketic
2014 : RoboCop (RoboCop) de José Padilha
2014 : La Planète des Singes : L'Affrontement (Dawn of the Planet of the Apes) de Matt Reeves
2015 : Le Système (Child 44) de Daniel Espinosa
2016 : Man Down de Dito Montiel
2016 : Criminal, un Espion dans la Tête (Criminal) d’Ariel Vromen
2017 : Un Monde entre nous (The Space between us) de Peter Chelsom
2017 : Hitman & Bodyguard (The Hitman’s Bodyguard) de Patrick Hughes
2017 : Les Heures sombres (Darkest Hour) de Joe Wright
2017 : Hunter Killer (Hunter Killer) de Donovan Marsh
2018 : Tau (Tau) de Federico D’Alessandro
2019 : Killers Anonymous (Killers Anonymous) de Martin Owen
2019 : Mary (Mary) de Michael Goi
2019 : The Laundromat, l’Affaire des Panama Papers) (The Laundromat) de Steven Soderbergh
2019 : The Courier (The Courier) de Zackary Adler
2020 : Mank (Mank) de David Fincher
2021 : Crise (Crisis) de Nicholas Jarecki
2021 : La Femme à la Fenêtre (The Woman in the Window) de Joe Wright
2021 : Hitman & Bodyguard 2 (Hitman’s Wife’s Bodyguard) de Patrick Hughes
2023 : Oppenheimer (Oppenheimer) de Christopher Nolan


Filmographie de Gary OLDMAN
 
Sommaire Acteurs > Sommaire Acteurs O > Contact